Un instrument pour jouer les sudistes allemands

 

Un orgue Bruggeman pour l'église des Carmes à Ypres



ypres



Un orgue sorti de l'atelier du facteur d'orgues Bruggeman-Baert de Marke-Courtrai chante en l'église des Carmes à Ypres.

Jusqu'à présent, l'église d'Ypres abritait deux orgues : l'un en tribune datant de 1925 et construit par Dames (Appletere) dont seul le buffet en deux parties subsiste et un second dans le choeur, du à Stevens de Duffel.

Cet orgue de choeur avait été complètement reconstruit par Loncke voici quelques décennies. L'orgue de tribune, qui fonctionnait pneumatiquement mais avec d'immenses sommiers mécaniques, était abandonné depuis plus de dix ans et la tuyauterie de type "Schijven" souffrait de la lêpre de plomb.

Quant à l'orgue de choeur, qui fonctionnait électriquement avec des sommiers, il connaissait également quelques problèmes.

Aujourd'hui, un nouvel orgue chante dans cette église des Carmes d'Ypres, placé à même le sol dans le choeur, dans un buffet en chêne, broux de noix à l'ancienne pour la teinte.

L'orgue nouveau comporte 14 jeux (dont deux à pédale, en extension pneumatique). Certains éléments de la tuyauterie de l'orgue de choeur ont été récupérés et complètement retravaillés.

"L'orgue a été accordé à un tempérament très proche du tempérament égal (A440). Comme ce tempérament n'est pas outré, on joue un très large éventail de littérature avec pour cet instrument une prédilection pour Pachelbel, K-P-E Bach et d'autres sudistes allemands" explique M. Bruggeman.


Commentaires

Pour toute suggestion ou information, vous pouvez laisser un message (cliquez ici ou sur l'image)

 


homeHomeleaveBack


Copyright (C)1998 DCo. All rights reserved.