Restauration et nouveauté en la Basilique de Tongres


L'orgue Le Picard (1750) est en cours de restauration et l'orgue Thomas (1997) chante


tongresDésormais, la Basilique Notre Dame de Tongres abritera deux orgues : le premier datant de 1750 et signé "Le Picard", le second, 247 ans plus jeune, construit par la manufacture Thomas de Ster-Francorchamps.

Actuellement, l'orgue Le Picard fait l'objet de toute l'attention de l'équipe d'André Thomas. Sa restauration est en cours et devrait être terminée pour l'an 2000. Entretemps, il fallait, à l'édifice religieux et à l'équipe qui en anime les rendez-vous concertants, l'asbl "Les amis de l'orgue Le Picard"(*), un instrument. Décision a, dès lors, été prise de passer commande d'un orgue inspiré de Gottfried Silbermann.

La manufacture Thomas a construit un instrument qui, par sa composition et sa taille, correspond aux petits instruments de Silbermann et plus précisément celui de Conradsdorf, datant de 1714. Le buffet, quant à lui, construit en chêne de Bourgogne, est une création de la manufacture de Ster-Francorchamps.

Cet orgue de choeur comprend un sommier, restauré et datant du 19e siècle, construit conformément aux principes des sommiers classiques à laies, à gravures et registres coulissants. Sa console, placée en fenêtre dans le massif du meuble, comprend un clavier manuel de 54 touches, recouvertes d'os pour les naturelles, en ébène pour les dièses. La mécanique du clavier est du type "suspendu". La soufflerie, dont les porte- vents sont en Orégon, est installée dans le soubassement de l'orgue. Orgue équipé d'un Tremblant doux (système Dom Bedos) commandé manuellement par un tirant à la console.

Le tempérament choisi est le Krimberger III et l'esthétique de l'orgue est favorable au répertoire des compositeurs allemands actifs à l'époque de Gottfried Silbermann. L'instrument comporte sept jeux : Gedackt 8', Principal 4', Rohrflöte, Sesquialtear II, Octava 2', Quinta 1 1/3 (basse et dessus), Mixtur III 1'.

(*)L'asbl "Les Amis de l'orgue le Picard" a été fondée le 7 janvier 1991. Ses buts : générer les moyens financiers, la préparation et la surveillance du dossier administratif et technique de la restauration. De plus, l'association s'est engagée à développer la culture d'orgue dans la basilique Notre Dame et confirmer la tradition séculaire de "musique d'orgue" à Tongres.



Commentaires et messages

Pour tout commentaire, vous pouvez laisser un message (cliquez ici ou sur l'image)

 


homeHomeleaveBack


Copyright (C)1998 DCo. All rights reserved.