L'orgue idéal





Le type d'orgue idéal pour Patrick Collon ?

"C'est celui qui colle à l'édifice. Les modes changeront mais l'architecture restera, le bâtiment aussi ! C'est aberrant de faire un instrument qui ne correspond pas à l'esthétique visuelle et sonore de son environnement. Ca, c'est le plus important. Les organistes, les modes, tout cela change. Ce qui reste, c'est la qualité de l'environnement, de l'instrument. Est-que l'instrument et le bâtiment forment un ensemble ? Tout le reste est passager. Ca, c'est pour moi l'orgue idéal. Et si en plus, cela peut se réaliser sans problèmes administratifs, sans querelles stériles, sans bagarres..."

Dans les mois qui viennent, Patrick Collon et ses compagnons vont terminer la construction d'un nouvel orgue pour la Musikhochschule de Leipzig. Il sera suivi d'instruments pour Münster en Allemagne et Nussdorf en Autriche... Quant à la Belgique, le dernier instrument qu'il y a construit date déjà de 1994 et se trouve à Bruxelles, à la Chapelle royale. Un buffet de Forceville, datant de 1699, lui sert d'écrin.


Un orgue de Patrick Collon L'orgue de Kempen



homeHomeleaveBack
Copyright (C)1998 DCo. All rights reserved.